Hospitalité Bordelaise

Association qui accompagne malades et handicapés, notamment lors de pèlerinages à Lourdes. Dates du pèlerinage 2015 à Lourdes : du 11 au 15 juillet
  1. Présentation :

L’Hospitalité Bordelaise Notre-Dame de Lourdes est une vieille dame qui a fêté en 2011 son centenaire.
 

·         700 membres actifs que nous appelons hospitaliers et hospitalières

·         Qui accompagnent chaque année quelque 350 personnes malades, handicapées ou âgées

·         Deux pèlerinages à Lourdes : celui des Aînés en avril/mai et celui des Malades en juillet

·         Une centaine de jeunes qui viennent chaque année offrir cinq jours de leurs vacances en se mettant au service des malades

·         D’autres pèlerinages conçus spécialement pour les personnes malades ou handicapées : la TERRE SAINTE en 2006, COMPOSTELLE en 2008, NEVERS en 2009, ROME en 2011

·         Des contacts fréquents sur le terrain avec ces mêmes personnes

·         Des rencontres fréquentes en cours d’année : Journée de l’Amitié, de Rentrée, Récollections…

 

http://www.hospitalite-bordelaise.com/

 

Des quêtes sont effectuées en paroisse pour la prise en charge des frais de pélerinage des personnes malades, handicapées, âgées ou des hospilaliés pour qui c'est nécessaire. 

 

  1. Responsables de l’ensemble pastoral Bordeaux Rive Droite :

Paulette QUEYRAL          06 88 99 62 65    mail

Maryse BEAUVICONTE    06 81 92 40 43    mail

 

 

  1. L'esprit Hospitalier

 

esprit de service

toujours faire passer l'intérêt des autres avant son intérêt personnel.

esprit d'humilité

accepter le service demandé, quel qu'il soit, sans s'imposer, dans l'esprit de Bernadette.

esprit de docilité

accepter d'apprendre.

esprit de constance

accomplir le service, complétement, jusqu'au bout.

esprit de générosité

engager notre coeur, nos forces et notre intelligence.

respect de la personne

discrétion, délicatesse, douceur, dans les gestes comme les paroles.

 

Thème 2014 : "La joie de la conversion"

 

Témoignages 2013 :

Je reviens du pélerinage de Lourdes avec l'Hospitalité Bordelaise; nous sommes toujours très bien accueillies et bien aidées par les dames bénévoles et messieurs de l'Hospitalité Bordelaise, jour et nuits. Beaucoup de jeunes sont avec eux, et poussent les nombreux chariots des handicapés. Ils nous accompagnent partout, la grotte, la piscine, les cierges à brûler, le chemin de croix, procession aux flambeaux et bien sur, la messe tous les jours. Quel plaisir de participer dans la joie, la prière fraternellement avec tous de toute la Gironde.

Mille fois merci, à toutes ces personnes jeunes et adultes qui s'occupent très très bien de nous. En même temps, pendant ce pélerinage, j'ai rencontré plusieurs personnes que je vais revoir pendant l'année. 

A l'année prochaine ! Brigitte, le 28/07/2013

Premier pèlerinage à Lourdes :

Le premier jour est plein d’interrogations : l’arrivée au centre d’accueil Sainte Anne de 820 personnes dont 250 malades et handicapés, trouver les chambres, les lieux de repas, entraîne une certaine confusion. La première traversée du sanctuaire, avec son flot continu de touristes pèlerins de tous pays, tous âges, les groupes de prière, les processions, la queue pour accéder à la grotte, tout cela pourrait donner le tournis !
Mais l’esprit du lieu prend le dessus : quelle ferveur, quelle dévotion à Bernadette et à Marie !
Côté hospitalité, l’organisation surprend car chacun a son rôle bien défini (hospitaliers pour déplacer les malades, hospitalières pour les soins, jeunes pour les repas …), dans des équipes d’une trentaine de personnes, mais sans malade affecté ; et cela fonctionne, grâce à la bonne volonté de tous et cela oblige chacun à travailler véritablement ensemble, être à l’écoute de l’autre, en relation pour un but commun.
Dans les contacts avec les malades, les débuts sont aussi des moments forts : comment les regarder, leur parler sans gêne, les bouger en leur faisant le moins mal possible ; tout notre être est agité.
Là aussi, la bascule s’opère rapidement : lâcher prise, se laisser porter, être ce que nous sommes, accepter les autres tels qu’ils sont, tous unis autour de ce pèlerinage. Quelle douceur et quel soulagement de s’abandonner, de laisser ses peurs, sa volonté de tout maîtriser ! Cinq jours sans dire ou entendre « MOI, JE » malgré des horaires importants, la fatigue ! C’est le miracle permanent de Lourdes.
Car nous sommes tous là pour un pèlerinage avec un programme dense de célébrations, de chemin de foi, de processions. Que ceux qui ne trouvent plus de saveur dans nos messes viennent à Lourdes avec l’Hospitalité : plus que la beauté des célébrations, ce lien permanent entre service aux malades et Eucharistie nous transforme ; nous percevons mieux cette Eglise, Corps du Christ.
Nous venons à Lourdes pour tout un tas de bonnes raisons, en pensant remercier, donner … J’avais été prévenu, mais à Lourdes nous recevons, en premier lieu des malades : à la fin du pèlerinage, il n’y a plus des hospitaliers et des malades, il y a des enfants de Dieu, unis par sa Grâce et celle de Marie, dépendants les uns des autres, avec chacun ses handicaps plus ou moins visibles, nous soignant mutuellement.
Le pèlerinage 2013 s’intitulait « Lourdes une porte pour la foi », nous pourrions rajouter « et l’apprentissage de la fraternité ancrée dans cette foi » ; à Lourdes, le Royaume semble un peu plus près !
Que cette grâce et cet esprit de service fraternel inspirent nos familles, nos équipes et nos communautés en paroisse.

Xavier

 

 

 

 

 

 

Partager sur: Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Google+